Leçon 118 - Le numéral ordinal

leçon 118 - le numéral ordinal Numeralul ordinal

Dominique : Bună ziua.

Alexandra : Bună dimineaţa.

Alexandru : Bună seara.

Valentina : Bună.


Bun venit, dragi prieteni. Aujourd'hui, une deuxième gentille petite leçon tente sa chance avec nous ; elle essaiera, à son tour, de nous apprendre l'ordre des choses. Nous savons déjà exprimer le premier et le dernier élément d'une série, ainsi qu'un élément intermédiaire, sans nous laisser surprendre par les différences de genre entre les mots roumains et français. 


Alexandra : primul oraş - la première ville

Alexandru :prima privire - le premier regard


Valentina : ultimul trandafir - la dernière rose

Alexandra : ultima zi - le dernier jour


Alexandru : următorul minut - la minute suivante

Valentina : următoarea carte - le livre suivant


Si d'autres déterminants accompagnent ces 3 mots, leur ordre dans la phrase est à peu près le même qu'en français, sauf pour ceux qui expriment la possession.


Alexandra :primul succes - le premier succès

Alexandru : primul vostru succes - votre premier succès

Valentina : primul vostru mare succes - votre premier grand succès


C'étaient quelques précisions avant de nous attaquer au numéral ordinal proprement dit, avec lequel il est important de nous familiariser.


De retour aux chiffres, nous serons comme de petits enfants à la maternelle.

unu (un),doi (deux), trei (trois)

patru (quatre), cinci (cinq), şase (six)

şapte (sept), opt (huit), nouă (neuf)

zece (dix)


Et, toujours comme de petits enfants, nous nous arrêtons là, pour travailler avec les nombres les plus simples, à partir desquels nous allons construire le numéral qui indique l'ordre d'un élément dans une série. Nous aurons, à chaque fois, une forme pour le masculin et une autre pour le féminin.


En ignorant, pour l'instant, le nombre « un », qui se comporte différemment, nous commençons par  doi (deux) et par les formes masculines. 


doi (deux) - al doilea (al 2-lea) (le deuxième)

trei (trois) - al treilea (al 3-lea) (le troisième)

patru (quatre) - al patrulea (al 4-lea) (le quatrième)


Pour obtenir la forme masculine du numéral qui indique l'ordre, on ajoute donc


- avant le nombre et séparé de lui, la particule al

- à la fin le nombre et soudé à lui, la particule -lea.


Alexandra: al doilea concurs - le deuxième concours

Alexandru : al treilea meci - le troisième match

Valentina : al patrulea vizitator - le quatrième visiteur


Pour le féminin, la construction est similaire:


Alexandra : doi (deux) - a doua (a 2-a) (la deuxième)

Alexandru : trei (trois) - a treia (a 3-a) (la troisième)

Valentina: patru (quatre) - a patra (a 4-a) (la quatrième)


Pour obtenir la forme féminine du numéral qui indique l'ordre, on ajoute donc :


- avant le nombre et séparé de lui, la voyelle a

- à la fin le nombre et soudé à lui, toujours la voyelle -a.


Alexandra : a doua stradă - la deuxième rue

a doua stradă la stânga - la deuxième rue à gauche


Alexandru : a treia expoziţie -la troisième exposition

a treia expoziţie importantă - la troisième exposition importante


Valentina : a patra  vizită - la quatrième vizită

a patra vizită la Bucureşti - la quatrième visite à Bucarest


Pour les nombres complexes, le mécanisme reste le même.                       

Revenons, pour terminer, au nombre unu (un). Le numéral ordinal qui lui correspond est


-întâiul (le premier) - pour le masculin

-întâia (la première) - pour le féminin


Alexandru : întâiul pas - le premier pas

Valentina : întâia oară - la première fois


Întâia oară, ne-ntâlnim, întâia oară (Pour la première fois, nous nous rencontrons, pour la première fois)

Întâia oară ochii tăi îi desluşesc (Pour la première fois, tes yeux je peux les distinguer)


Întâia oară est la chanson de la leçon. Pour la première fois - Stela Enache et Florin Bogardo.


LA REVEDERE !




Întâia oară


Întâia oară, ne-ntâlnim întâia oară

Şi aşteptarea, ca un val, mă înfioaară.

Obrazul tău îl mângâi azi întâia oară

Întâia oară ochii tăi îi desluşesc

Şi mii de vorbe nerostite amuţesc.


Cu şoapte şi flor, cu multe scrisori,

Bagajul banal şi sentimental,

Urcăm mereu, drumul nu-i greu,

Dar vai, dar vai, dar vai!


Întâia oară, ne certăm întâia oară :

Eu spun un "un", tu spui un "da" ce mă-nfioară,

Dar ne-mpăcăm, c-aşa-i refrenu-ntâia oară

Şi vină certuri dulci ca astea câte-or vrea,

Aşa-i iubirea, fericirea e aşa.




www.rri.ro
Publicat: 2018-06-06 13:18:00
Vizualizari: 0
TiparesteTipareste