Une enveloppe plus généreuse pour la Roumanie

une enveloppe plus généreuse pour la roumanie Suite aux propositions avancées par la Commission européenne, la Roumanie devrait toucher, entre 2021 et 2027, plus de fonds de cohésion.

Dans le cadre du prochain budget sur le long terme de l'UE, Bucarest pourrait se voir allouer une enveloppe supérieure à 27 milliards d'euros, soit 8% de plus par rapport à la période actuelle. Par la politique de cohésion, l'Union vise à réduire les décalages qui persistent entre les Etats membres ou entre différentes régions. Les propositions de la Commission pour la période allant de 2021 à 2027 visent à allouer des ressources accrues à la recherche, à la sécurité et à l'économie digitale. « Nous proposons une politique de cohésion pour toutes les régions, censée ne laisser aucune région pour compte. Nous avons amélioré la flexibilité de cette politique afin de l'adapter aux nouvelles priorités et d'accroître la protection des citoyens », a affirmé la commissaire à la Politique régionale, Corina Creţu. Elle a indiqué que les normes avaient été simplifiées au bénéfice de tous, allant des petites entreprises aux entrepreneurs et aux écoles, respectivement aux hôpitaux, qui pourront obtenir des fonds plus facilement. 


Dans une déclaration  à Radio Roumanie, la commissaire européenne Corina Creţu a ajouté :« Le PIB par habitant continue d'être le principal instrument au partage du budget et à l'établissement des allocations par pays. S'y ajoute un indicateur sur le taux de chômage, notamment parmi les jeunes, un autre indicateur relatif à la lutte contre les changements climatiques et un autre, en fait un prix pour les régions qui souhaitent intégrer des migrants. Selon tous ces indicateurs, la Roumanie compte parmi les pays qui gagnent le plus, avec la Bulgarie et la Grèce - 8% par rapport à l'étape antérieure. Il est important d'utiliser cet argent pour des projets concrets, censés améliorer la vie des gens. »


La commissaire à la Politique régionale, Corina Creţu, a mentionné quelques-unes des priorités de la politique de cohésion, la principale politique d'investissements de l'Union européenne.« Tout premièrement une politique dans l'innovation, pour soutenir les petits entrepreneurs, les technologies numériques, donc une politique intelligente ; la deuxième priorité porte sur les investissements dans toutes les régions. Pratiquement, dans la nouvelle période de programmation d'après 2020, nous accorderons plus de soutien aux pouvoirs locaux, urbains et territoriaux, qui seront beaucoup plus impliqués dans la gestion des fonds européens, parce que nous pensons que les régions et les villes savent mieux que nous, à Bruxelles, dans quoi il convient d'investir et quels sont leurs besoins. » 


« Nous comptons sur un budget de 374 milliards d'euros pour tous les 27 Etats membres. 75% des ressources continueront d'aller vers les régions qui ont le plus grand besoin d'investissements », a conclu Corina Creţu. 


www.rri.ro
Publicat: 2018-06-01 14:35:00
Vizualizari: 0
TiparesteTipareste