Gilles

gilles Dans le flot de la vie...

Il a quitté son Havre natal et est venu s’installer ici à Bucarest il y a quelques mois seulement. Pour les gens qui ont droit au sommeil, la vie connaît une rupture, se coucher, oublier, pour ensuite tout recommencer. Pour lui, il n’y avait jamais eu aucune discontinuité, chaque jour se prolongeait sans s’arrêter. Il avait donc tout son temps pour contempler la profonde absurdité de tout ce qui l’entourait. Son inconscient s’était fait la malle, il était donc conscient 24 h sur 24, une vraie torture pour ses nerfs.

 

 

 


www.rri.ro
Publicat: 2018-01-08 13:00:00
Vizualizari: 0
TiparesteTipareste